Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 octobre 2010 6 23 /10 /octobre /2010 20:23
Le réalisateur de Babel a filmé une tragédie qui a valu au compagnon de Pénélope Cruz le Prix d'interprétation masculine au Festival de Cannes 2010.


affiche-biutiful.jpgQuatre ans après Babel, qu’il présentait déjà au Festival de Cannes (en 2006), Iñarritu est revenu en 2010, avec Biutiful que tout le monde attendait. D’emblée, le film affiche une volonté de trancher avec ses prédécesseurs : la distribution internationale et glamour des opus précédents (avec notamment Naomi Watts, Charlotte Gainsbourg, Benicio del Toro et Sean Penn pour 21 grammes, Cate Blanchett, Brad Pitt et Gael Garcia Bernal pour Babel) s’est restreinte à un acteur phare, Javier Bardem, qui interprète le personnage d’Uxbal. Mais l’acteur, auquel son récent Oscar pour No country for old men, confère une aura supplémentaire, justifie à lui seul le déplacement, tant son interprétation est puissante et bouleversante.

« Marre de l’anglais et du japonais ! Je dis tourner un film dans ma propre langue ! »

C’est ainsi que le metteur en scène a expliqué, lors de la conférence de presse qu’il a donnée au Festival de Cannes, la concentration de son nouveau film sur un interprète, dans une ville unique, Barcelone en l’occurrence. C’est qu’Iñarritu est avant tout connu pour le brio avec lequel il sait imbriquer les histoires de nombreux personnages au sein d’une seule réalisation. Mais le tournage de Babel l’aurait, à l’en croire, tellement épuisé, aussi bien physiquement que moralement, qu’il a décidé de filmer l’histoire simple d’une seule personne, dans une seule ville. Et tout le monde y parlera espagnol.

 


 

 




Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Esp@euro
  • Esp@euro
  • : Un espace web où vous trouverez tout (ou presque) sur la Section Européenne Espagnol du collège Marcel Proust. ¡ Bienvenidos !
  • Contact

Archives

Liens